Les bons ustensiles pour profiter au maximum de vos paniers de légumes

N’importe quel cuisinier, amateur ou professionnel, sera d'accord avec ce point: les bons outils et ustensiles font toute la différence pour apprécier son temps passé dans la cuisine! Ainsi, si la préparation des repas est pour vous une corvée, peut-être vous manque-t-il simplement les bons outils. Vous êtes abonné(e) à un panier de légumes bio ou y songez? Il y a fort à parier que vous cuisinez un tant soit peu ou que vous voulez vous y mettre. Si c'est votre cas, vous ne regretterez pas l'investissement mis dans vos ustensiles de cuisine. Apprêter les légumes est souvent l'étape la plus longue quand on cuisine. Ça vaut donc la peine de s'équiper pour rendre le travail agréable!

S'équiper, mais comment?

Tant de gadgets ont été mis sur le marché qu'il devient parfois difficile de s'y retrouver et de choisir. Étant nous-mêmes du genre minimaliste, l'objectif de cet article n'est pas de vous encourager à encombrer votre cuisine mais de déterminer quels ustensiles vous rendront réellement service.  Les meilleurs sont selon nous ceux qui servent plusieurs usages; exit donc l'épluche-pomme "comme vu à la télé"! (à moins bien sûr que vous soyez le pourvoyeur officiel de compote de pommes pour votre famille au grand complet)

Comme toujours avant d'acheter, la première étape consiste à établir ses besoins. Que cuisinez-vous? À quelle fréquence? Si vous faites des patates pilées une fois l'an, vous n'avez peut-être pas besoin d'un ustensile uniquement dédié à cet usage, aussi performant soit-il.

Pour les plats que vous préparez très peu souvent, il peut y avoir moyen d'emprunter. Demandez autour de vous: l'ustensile dont vous avez besoin pour cette recette spécifique repose peut-être au fond de l'armoire de votre frère, voisine, neveu ou amie d'ami. Aussi, certaines bibliothèques d'outils prêtent des accessoires de cuisine. Dans Villeray, visitez La Remise: www.laremise.ca

Vive l'économie de partage!

Voici donc notre top 4 des outils ou ustensiles de cuisine essentiels qui nous simplifient (réellement) la vie et qui, nous l'espérons, pourront vous être tout aussi utiles.

Un bon couteau et une pierre à aiguiser

essentiel de cuisine: couteau et pierre

Tout comme il est plus agréable d'écrire avec un crayon aiguisé, il est plus agréable de couper avec un couteau aiguisé. Ça peut sembler évident, mais tant de cuisiniers s'acharnent à travailler avec un couteau émoussé. Si vous peinez à couper la peau des tomates, si vous déchiquetez plus que vous ne coupez les herbes fraîches et si les oignons vous font immanquablement pleurer, c'est que votre couteau est dû pour un bon aiguisage!

Pas besoin de tendre l'oreille pour guetter la cloche de l'aiguiseur ambulant si vous avez une pierre à aiguiser et un peu de technique (cette vidéo l'illustre très bien). Comment choisir sa pierre à aiguiser? Ces pierres sont faites de différents matériaux, à grain plus ou moins grossier, donc plus ou moins abrasifs. Règle générale, plus un couteau est de qualité, plus l'acier de sa lame est dure et donc durable. Un couteau de qualité est par contre plus difficile à aiguiser et requiert une pierre plus abrasive pour un aiguisage en profondeur, ainsi qu'une pierre plus fine pour la finition. Au besoin, un professionnel saura vous recommander une pierre adaptée à votre couteau, une bonne idée si vous investissez dans un couteau de qualité. Ceci dit, entre vous et moi, une pierre “moyenne” fait très bien l'affaire pour des couteaux “moyens”. Tous les couteaux peuvent être aiguisés mais les couteaux de moindre qualité perdent leur tranchant plus vite et ont besoin d'être aiguisés plus souvent. Résultat: la lame s'use et s'amincit rapidement.

Pierre ou fusil?

Vous trouverez aussi en magasin des fusils à aiguiser. C'est un outil qui peut servir quasi quotidiennement pour avoir un tranchant optimal et qui use moins vite la lame qu'une pierre.  Faciles à utiliser, ils ne servent toutefois qu'à affûter, c'est à dire à retoucher le fil de vos couteaux qui coupent encore bien. Contrairement aux pierres, ils ne vous serviront donc pas pour redonner du mordant à votre vieux couteau qui n'a pas été aiguisé depuis des lunes.

Une brosse à légumes

essentiel de cuisine: brosse à légumes

Bien qu'on prenne soin de laver les légumes que l'on récolte pour vous, les légumes racine gardent souvent un peu de terre dans les craques et fissures.  Avec une brosse à légumes cela est vite réglé! N'importe quelle brosse peut théoriquement faire l'affaire, y compris une brosse à vaisselle. Ceci dit, une brosse à poils drus conçue à cet effet est plus efficace et nettoie mieux les endroits difficiles à atteindre. Pour les racines à peau mince comme les carottes, les panais et les topinambours, vous pouvez même sauter l'étape de l'épluchage après un lavage à la brosse. Deux pour un!

Un mélangeur sur pied

essentiel de cuisine: pied mélangeur

Il est polyvalent et prend très peu d'espace: le mélangeur sur pied nous est incroyablement utile! De bonne qualité, il permet de faire des potages, des vinaigrettes, des sauces lisses et même des pestos. Pour les cuisines qui ne permettent pas de loger un robot culinaire ou un mélangeur, c'est un must. Le résultat n'est peut-être pas aussi onctueux qu'avec un mélangeur, mais il est tellement pratique qu'on ne s'en passerait pas.  Conseil: choisissez un modèle dont le pied se détache, c'est beaucoup plus facile à laver.

Un robot culinaire

Votre assistant-cuisinier. Pour cuisiner en grand, pour une famille nombreuse ou pour faire des réserves, un robot culinaire peut sauver bien du temps. Les disques permettent de trancher et de râper à la vitesse de l'éclair. Nous l'utilisons pour hacher le chou et les daïkons de notre kimchi, trancher les carottes pour nos soupes et les concombres, oignons et même les tomates pour nos salades express. On se sert de la lame pour les purées et les soupes, dont le gazpacho.

Entre les modèles à 1000$+ (oui, oui) et ceux à 100$, que choisir? D'expérience, les modèles bas de gamme n'en valent pas vraiment la peine. Les lames s'émoussent rapidement (et ne sont pas faites pour être aiguisées) et les récipients finissent même par couler. Méfiez-vous aussi des ensembles peu dispendieux à quarante-douze pièces: ils semblent certes polyvalents, mais souvent ne font rien vraiment bien. Certaines bonnes marques comprennent aussi toute une gamme d'accessoires, inclus ou en sus. Certains peuvent sembler utiles au premier abord, mais au final vous vous en servirez peut-être très peu. D'autres facteurs à considérer sont la taille, le poids (si vous devez le ranger en hauteur ou très bas ça peut devenir fatiguant) et éventuellement le bruit. Si vous êtes prêt.e à investir un peu, vous pourrez trouvez des modèles simples (on/off/pulse, lame et disques pour râper et hacher) mais durables et efficaces pour 300-400$.

Pensez aussi à regarder s'il est facile à nettoyer. Un nettoyage laborieux et des interstices pas atteignables où la nourriture s'accumule peuvent vite reléguer le robot culinaire au fond d'une armoire!

Un petit outil pour la cuisine, une grande aide pour vous

Des fois, ça ne prend pas grand chose pour changer son quotidien. Et on le sait bien, préparer les légumes est souvent ce qui prend le plus de temps quand on cuisine. Mais il faut bien manger des légumes, non? C'est si bon! Alors si quelque chose peut rendre la préparation des repas plus agréable, plus rapide et/ou plus facile, allez-y!

Et vous, avez-vous des outils de cuisine dont vous ne vous passeriez pas?

 

Allez, c'est l'heure de préparer le repas. Bon appétit!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.